Réponse Courte

Solutions simples

Comment traiter le chlamydia pendant la grossesse?

Comment traiter le chlamydia pendant la grossesse?

L’amoxycilline semble être une thérapie alternative acceptable pour le traitement des infections génitales à Chlamydia au cours de la grossesse par rapport à l’érythromycine. La clindamycine et l’azithromycine peuvent être envisagées si l’érythromycine et l’amoxycilline sont contre-indiquées ou non tolérées.

Quels sont les effets des chlamydia?

Elle provoque alors une maladie pelvienne infectieuse inflammatoire. Elle peut alors entrainer une infertilité, accroître le risque de grossesses ectopiques et être responsable de douleurs pelviennes chroniques.

Quand peut-on être infecté par la chlamydia?

Une personne peut donc être infectée sans le savoir. Quand une personne a des symptômes, ils apparaissent de 2 à 3 semaines après la transmission de la bactérie. Ce délai peut parfois aller jusqu’à 6 semaines. Les symptômes de la chlamydia peuvent être les suivants :

Est-ce que la bactérie Chlamydia trachomatis est infectée?

Le diagnostic repose sur de simples tests indolores. Si l’infection n’est pas traitée, elle peut être à l’origine de complications à long terme, affectant notamment la femme. Que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, près de la moitié des personnes infectées par la bactérie Chlamydia trachomatis n’a pas de symptômes.

LIRE AUSSI:   Qui peut delivrer une convention de stage?

Pourquoi les infections génitales chez les femmes enceintes?

Chez les femmes enceintes, les infections génitales à Chlamydia trachomatis peuvent entraîner des complications de la grossesse, par exemple un travail prématuré, un accouchement prématuré, une rupture prématurée des membranes, un faible poids de naissance du nourrisson ou une infection de l’utérus après l’accouchement.

Quelle est la cause de la chlamydiose?

La chlamydiose est l’infection sexuellement transmissible (IST) la plus fréquente en Europe. La majorité des personnes infectées ne présentent aucun symptôme et ignorent souvent qu’elles sont touchées par cette IST : c’est pour cela que cette infection est considérée comme une  » maladie silencieuse « .