Réponse Courte

Solutions simples

Comment est la toux de la bronchiolite?

Comment est la toux de la bronchiolite?

Pendant environ deux jours, l’enfant a le nez bouché ou qui coule et il présente une toux sèche. La bronchiolite se distingue ensuite de la rhino-pharyngite par l’apparition de signes pulmonaires: la toux devient plus fréquente et la respiration peut devenir bruyante, encombrée.

Comment reconnaître début bronchiolite?

Les symptômes de la bronchiolite. La bronchiolite débute généralement par un simple rhume ou rhinopharyngite avec une légère fièvre. Petit à petit, une toux sèche apparaît. Puis survient une gêne respiratoire qui se traduit par une respiration rapide et sifflante (bruyante à l’expiration).

Quelle est la durée de la bronchiolite chez les bébés?

Âge : La bronchiolite est l’une des maladies les plus répandues chez les enfants de moins de 2 ans. Elle touche en particulier les bébés âgés de 3 à 9 mois. Durée de la maladie : La maladie apparaît 3 ou 4 jours après les premiers symptômes d’un rhume ou d’une grippe. Elle dure de 7 à 12 jours, parfois jusqu’à 3 semaines.

LIRE AUSSI:   Est-ce que les proteges slips Sont-ils dangereux?

Quels sont les symptômes de la bronchiolite?

Les principaux symptômes de la bronchiolite sont : Puis les difficultés respiratoires surgissent : la respiration est rapide et superficielle, le nourrisson halète, il boit de moins en moins bien. Il rejette ses biberons ; L’inspiration s’accompagne de signes de rétraction intercostale, sus et sous-sternale.

Quel est le virus responsable de la bronchiolite?

L’un des virus responsable de la bronchiolite, le Virus Respiratoire Syncitial (VRS) peut causer une surinfection bactérienne. Il est non seulement capable de léser les bronches de l’enfant, mais il peut aussi déclencher une cascade d’événements bronchiques qui vont fragiliser les tissus respiratoires.

Comment procéder à la suspicion de bronchiolite?

En cas de suspicion de bronchiolite, il est impératif de prendre rapidement (dans les deux jours) rendez-vous chez le médecin généraliste ou le pédiatre. Une fois le diagnostic posé, procéder régulièrement au lavage du nez et garder l’enfant sous surveillance accrue.