Réponse Courte

Solutions simples

Pourquoi ne pas adorer Marie?

Pourquoi ne pas adorer Marie?

Selon la croyance, la Vierge Marie, mère de Jésus Christ, serait directement montée au ciel, ne décédant pas comme le commun des mortels. Les protestants, qui adhérent aux Églises issues de la Réforme, rejettent ce qui est perçu comme la « mariolâtrie », à savoir une adoration de Marie comparable à celle de Dieu.

Pourquoi les catholiques vénèrent les saints?

Ils font tout pour la partager à ceux qui la désirent. Vénérer les saints, c’est vénérer la lumière divine qui les illumine et qui rayonne dans notre direction. La médiation unique du Christ et le lien de piété avec les saints du ciel ne s’opposent pas.

Pourquoi prie au nom de Jésus?

La prière de Jésus nous apprend à parler à Dieu comme à notre Père. Dieu fait en lui l’expérience de l’amour. Et celui qui unit Jésus à son Père est tellement fort qu’ils ne sont qu’un. Quand Jésus prie Dieu, il ne se parle pas à lui-même !

LIRE AUSSI:   Quel age pour regarder Spider-man?

Pourquoi des statues dans l’Église catholique?

En Occident, dès le 3ème siècle, les chrétiens prennent l’habitude de se réunir près de tombes des martyrs ou sur les lieux de leur supplice. Très rapidement ces martyrs deviennent des modèles et les évêques favorisent le culte de ces saints en invitant les fidèles à solliciter leur intercession auprès de Dieu.

Quel est l’enseignement de l’église catholique?

C’est cela l’enseignement constant de l’Église catholique, à travers les siècles. Les statues ou images sont seulement des signes pour notre foi. Elles ne font et ne peuvent faire l’objet d’aucune adoration. Est coupable du péché de l’idolâtrie, marquons-le, celui qui adorera une image ou une statue.

Quelle est la pointe de l’objection dans l’église?

Mais la pointe de l’objection de ceux qui désapprouvent l’usage d’images et statues sacrées est la reproduction de l’image de Dieu. Dans l’Église, la logique de la représentation du Fils de Dieu à travers une statue ou une image suit celle de l’Incarnation, comme l’a souligné Saint Jean de Damas dans son ouvrage, Discours sur les images.

LIRE AUSSI:   Quelle est la premiere symphonie de Brahms?

Que nous apprend l’histoire de l’église?

C’est dans cette dynamique, nous apprend l’histoire de l’Église, que dans les premiers siècles, les sculptures ou peintures chrétiennes considérées toujours comme des signes, avaient une valeur pédagogique. Elles servaient à la catéchèse en images pour un peuple illettré.